Syndic Avenir ne respecte pas la limite des mandats

Lors des assemblées générales, Yves Hamelin distribue les pouvoirs reçus des co-propriétaires absents à ses amis, c’est-à-dire les 2 ou 3 co-propriétaires avec lesquels il est en business, pour qui il a fait payer l’assurance collective de l’immeuble ou pour qui il a aidé à faire des travaux à moindre coût.

C’est ainsi que Syndic Avenir reste dans son fromage à gratter le pognon de la co-propriété, sans respecter la loi Alur de mise en concurrence notamment.

Pourtant, la loi interdit à quelqu’un d’avoir plus de 3 pouvoir OU DE REPRESENTER PLUS DE 5% de l’ensemble de la copropriété.

Si vous voulez coincer Hamelin, comptez bien qui représente combien.

« Afin de prévenir les abus de majorité, le nombre de pouvoirs pouvant être confiés à un même mandataire est limité à trois. Mais il est permis, afin de tenir compte de la diversité de taille des copropriétés, de dépasser ce nombre, tant que le total des voix dont dispose en propre le mandataire, ajouté à celles de ses mandants, ne dépasse pas 5 % du total des voix du syndicat (par exemple, 50/1000e pour un total de 1000/1000e). »

Voici un article du Figaro à ce sujet: http://leparticulier.lefigaro.fr/jcms/c_97800/copropriete-assemblee-generale-deleguez-sans-vous-tromper

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s